Le commissariat de police de Minneapolis en feu pour rendre justice à George Floyd

Les gens sont indignés après que le meurtre de George Floyd, dû à une asphyxie causée par un policier blanc, Derek Chauvin, ait été filmé. Ils sont descendus dans les rues de Minneapolis, dans le Minnesota, où ce meurtre a eu lieu, pour montrer que cet acte de racisme ne sera pas toléré par la communauté. Ils affirment haut et fort qu’ils ne seront pas réduits au silence.

Lorsque la vidéo du policier avec son genou placé directement sur le cou de Floyd pendant huit minutes a fait surface sur Internet, elle a envoyé des ondes de choc à la communauté noire qui n’a toujours pas oublié l’assassinat illégal de l’homme noir Ahmaud Arbery.

On peut entendre Floyd dans la vidéo disant « S’il vous plaît, je ne peux pas respirer ». La famille de Floyd a demandé l’arrestation de tous les officiers impliqués dans sa mort. Ils ont encouragé les protestations pacifiques. Cependant, son frère a déclaré à CNN : « Je ne peux pas arrêter les gens en ce moment parce qu’ils souffrent. Ils ont la même douleur que moi. Je veux que tout soit pacifique, mais je ne peux pas faire en sorte que tout le monde soit pacifique. C’est difficile ».

Floyd lui-même était un militant qui luttait pour le changement et la paix pour la communauté noire. Aujourd’hui, les gens se demandent pourquoi un acte aussi brutalement violent a pu avoir lieu. Face à une telle situation, l’État du Minnesota ne peut que reconnaître que la question du racisme est très présente dans la communauté et noire, et plus globalement dans la société.

Les gens sont fatigués de voir mourir des hommes noirs. Les protestations sont une tentative de montrer que la justice doit être rendue. Surtout dans ce cas, après que chacun des membres du commissariat impliqués dans le meurtre n’ait pas été immédiatement licencié et arrêté pour homicide.

Source de l’image